Le palmares complet de la 3ème cérémonie des Gérard

Publié le par Aphasique



Gérard du maboule

William Leymergie

Gérard de l’émission qu’on découvre à l’hôpital parce qu’on partage sa chambre avec un vieux

Le magazine de la santé avec Michel Cymès et Marina Carrère d’Encausse (France5)

Gérard de l’animateur qui faisait un carton à la radio mais qui fait ses cartons à la télé

Christophe Hondelatte

Gérard de l’émission que ça fait bien de dire qu’on la regarde alors qu’on la regarde pas
Ce soir ou jamais présenté par Frédéric Tadéi (France3)

Gérard de l’animateur ou de l’animatrice qui ressemble à un jouet
Marie Colmant, qui ressemble à Véra de Scoubidou dans La matinale (Canal+) - la catégorie semblait pourtant taillée sur mesure à Pujadas Playmobile !

Marie Colmant, du Scoubigand

Gérard de la France d’en-bas
Confessions intimes
avec Isabelle Brès (TF1)

Gérard de l'accident industriel
Vendredi si ça me dit avec Christophe Hondelatte (France2)

Gérard de la vedette dont on n’a pas remarqué la disparition
Marc-Olivier Fogiel dans T’empêches tout le monde de dormir (M6)

Gérard de la boulette
Erika Moulet lançant une nécrologie d’Yves Saint-Laurent un mois et demi avant sa mort à la place de celle d’Aimé Césaire dans le journal télévisé (LCI)

Gérard du chroniqueur qui lèche le plus les bottes de son animateur vedette
Les chroniqueurs de Télématin (France2)

Gérard de la carrière qui ne décollera décidément jamais
Stéphane Blakowski dans L’objet du scandale (France2)


Gérard de l'épisode le plus palpitant des Chiffres et des lettres
L’émission du 23 septembre 2008 qu’on a tous en mémoire

Gérard de la réalisatrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari
Arielle Dombasle, pour le court-métrage érotique Le bijou indiscret (Canal+)

Gérard de l’animatrice bien relou
Valérie Damidot dans «D&Co» (M6)

Gérard de l’animateur bien relou
Christophe Hondelatte dans Vendredi si ça me dit (France2) - - et non pas Patrick (qui est triste ! )

Gérard de la chaîne qui a vraiment tout fait pour l'avoir

France 2

Gérard du plus nommé aux Gérard

Armande Altaï directrice de la Star academy nommée deux fois.


Vous en voulez encore ?

Vous vous demandez quels étaient les autres animateurs nominés pour leur ressemblance avec un jouet (Oui-Oui ; GI Joe ; Barbapapa) ???? Les autres léche-boules du PAF ????

Découvrez le nom exact de chaque catégorie (ici, j'ai simplifié parfois) et surtout les quatre autres nominés de chaque catégorie, sur cette page.

Commenter cet article

goodbauer 13/12/2008 14:00

Le gérard du maboule est une très bonne idée lol, on aurait pu le donner à Hondelatte pensant que son émission marcherait . . .

Concernant Taddei je dois être un des rares à vraiment la regarder, au moins on parlera d'elle . ..
Pour l'émission de la france d'en bas, un truc genre Sans Aucun doute ou Appel d'urgence (deux émissions toutes aussi racoleuses que la gagnante) aurait convenu

nina 12/12/2008 16:30

ALORS, A QUAND UN NOUVEAU LYNCHAGE NUMERIQUE, MINABLE CONNARD DE FLIC, ORGANISE POUR " SORTIR DE LEUR BOITE DES GENS " QUI AURAIENT BESOIN D UNE BONNE LECON PARCE QU'AYANT DÉPLUT A CE GROS LACHE DE SI PEU PRESIDENT QUI S EMPÊTRE DANS SA PATHOLOGIE, MEUH ?
http://embruns.net/ aka- Merci de votre commentaire. -Il a été bien enregistré et sera publié prochainement après validation.

Le signifiant perversion donne souvent lieu à de nombreux malentendus. Issu du vocabulaire moral et même ecclésiastique, il garde le plus souvent cette connotation de condamnation morale dans le discours courant. Les variations d'acception et même les luttes idéologiques qui sous-tendent les différentes perceptions de la perversion montrent que cette notion est un enjeu important qui agit comme un indice de la valeur sociale qu'accorde la société, à un moment donné, à la sexualité. Certaines pratiques considérées autrefois comme perverses par le discours moral, sont aujourd'hui communément admises, on en verra des exemples plus loin

Le pervers pense, associe, utilise des comportements de mentalisation. Il s'est sauvé de la psychose et de la psychopathie en construisant lui-même sa loi. Il cherche la justification de la loi dans la raison, et ne l'écoute que dans ce qui l'arrange. Il démontre tout le temps qu'il a raison, et soutient que la loi a une essence rationnelle. Le pervers n'est pas coupable, mais aura quelquefois honte. Le père était trop prévisible. Le pervers n'est pas aussi instable que le psychopathe et peut se contenter des bénéfices d'une relation durable. Il est auto suffisant. Un pervers a eu une hyper stimulation, un bombardement de stimuli qu'il n'avait pas la possibilité de traiter par voie mentale. Il survit à des traumatismes relationnels trop précoces. Le pervers a aussi une confrontation à la loi ainsi qu'une organisation à part qui ressemble à l'état limite. Deux notions importantes chez le pervers: enfant qu'on n'a pas respecté, et composante abandonnique.

Aphasique 12/12/2008 18:04


et vica versa