Les bons préceptes de Nikos aux NRJ Music Awards ! Mystique toujours

Publié le par Aphasique



Sur le plateau des NRJ Music Awards 2009, une grossière erreur a eu lieu : une récompense n'a pas été attribuée à la bonne chanteuse. La chanson de l'année n'est pas pour Katy Perry mais Rihanna. Nikos, le mystique, sort alors les rames !

L'ensemble de sa carrière

Nikos a deux caractéristiques. La première, c'est son mysticisme. On en a parlé la semaine dernière, avec Nikos  tout le monde se tient par la main et respire par le ventre. Question de fluides (voir ses bonne vibrations ici).

La seconde caractéristique, c'est son petit côté Pierre Richard. Notre grec préféré est une vraie chèvre :  Depuis 8 ans, sur le plateau de la Star Academy, Nikos est le chat noir de la télé. Il attire le mauvais oeil : les pannes, les changements de programmes.  Souvent, c'est de sa faute, car Nikos est un garçon confus, un maladroit  : il bafouille, indique le mauvais chemin, ne traduit pas correctement les propos des chanteurs internationnaux. Il parle du Roi Lion au lieu du Roi Soleil (ou l'inverse), annonce des millions de ventes pour l'album de Calogero (le chanteur se sent alors obligé d'expliquer qu'il est encore loin du compte). Lui qui parle toujours de << bonnes vibrations >>, et << des ondes >>. On en a jamais vraiment vu la couleur. Par contre le flou, si ! Du flou, du flou ! On sent du flou partout. Le flou est presque tangible. Grâce à lui, la Star Ac est une grosse machine, qui garde une certaine dimension humaine.

Bon, d'autres fois, il n'y est pour rien. Quand des vedettes tombent par troupeau dans le rail du travelling (un long trou pour faire glisser la caméra), quand des chanteurs font des gaffes (comme Serge Lama en 2008 << A une prochaine fois s'il y en a une>>), où quand des manifestants envahissent le plateau ... Il n'y a pas grand chose à faire ! Un vrai chat noir !

Sauf que Nikos en rajoute toujours une couche. Par exemple, à Lama << Y'aura toujours une prochaine fois, on sera peut-être deux, mais on y sera >> ou mieux, avec les intermittents manifestants, ce nigaud a déchiffré tout haut une pancarte tenue à l'envers << Eéé-teeeei-gnez la tééé-lé-vi-sion >> puis après dix secondes de réflexions, notre Nikos s'est rendu compte de l'énormité qu'il venait de dire et s'est repris : << Ha non, n'éteignez pas la télévision ! Restez avec nous ! >>. Bref, avec Nikos, il y a toujours du cafouillage, on voit en arrière plan, un Johnny Halliday chercher la sortie (parce Nikos a indiqué la mauvaise direction) et ça, ça n'a pas de prix, il y a toujours  de quoi rire !

La bourde d'hier

Aux NRJ Music Awards, le sort s'est encore abattu sur ce pauvre Nikos. Il n'y est sans doute pour rien mais une énorme bourde a eu lieu. Une erreur d'enveloppe ! ...oui, ça parait impensable. Et Nikos de ramer, ramer, ramer...



Ainsi, quand le sort s'acharne, heureusement Nikos le mystique en appelle aux bons sentiments :

<< Y a une confusion certes, mais ce qui compte c'est le coeur et le talent >>

Du grand Nikos. Du Nikos tout craché. Mine de rien, avec cette dernière phrase, il contrarie le principe même de la soirée. Quel est l'intérêt de décerner des récompense à des gens qui vendent déjà des disques par palettes ? Entre la Star Ac et maintenant les Awards de la vieille Nouvelle Radio Jeune, le pauvre Nikos évolue dans un monde mesquin et sans doute très actuel de classements (on en a déjà parlé ici ou ici). Mais Nikos semble toujours défendre l'inverse, avec les grandes notions non quantifiable. Nikos, est comme Jean-Claude Van Damme, il est le roi du grand écart !

Autres petits cafouillages de la soirée...
(le symdrôme Aliagas a frappé plusieurs fois)

Oouuuh ! La Miss ! La nouvelle Miss France s'est faite huer par le public : Elle est la seule << personnalité >> (vous apprécierez la taille des guillemets) à ne pas s'être pliée aux petits jeux des autographes. Chloé Mortaud quand même, attention, c'est pas n'importe quoi ! Le chanteur de Cold Play, il n'a que ça à faire, mais Chloé, c'est de la grosse poiscaille ! Sur M6, l'autre jour, dans 100% Mag, un reportage sur les chasseurs d'autographes. Un écrivain expliquait que les vedettes avaient tout intérêt à être sympa avec les fans, le bouche à oreile allant très vite. A l'heure d'Internet, la Miss - pas spécialement bien élue - aurait dû réfléchir avant de snober la foule.

Statuette Doré(e). Julien Doré a monté les escaliers, avant la cérémonie, avec une des fameuses statuettes dans les bras. Il n'a jamais reçu une telle récompense, qu'importe, selon le chanteur, il l'aurait acheté sur Internet !

On n'est jamais mieux servi que par soi-même ! (et ebay !)

Le feuilleton Renan Luce a donné une mauvaise image de la cérémonie. Le chanteur des voisines auraient été écarté de la programmation car il n'est pas assez télégénique. Dans une précédente émission, des téléspectateurs auraient zappé pendant sa prestation. La maison de disque l'a fait savoir à la presse. Ensuite, la production a ré-invité Renan, qui s'est fait un plaisir de l'envoyer sur les roses. Et il a bien fait, aucune statuette n'était pour lui ! Apparemment, il n'a pas la carte de membre...

Les récompenses de complaisance, ça commence à se voir. Le JDD, notamment, pousse un coup de gueule ce matin : <<Encore Jenifer, encore Christophe Maé (sans nouvelles chansons depuis deux ans) encore Mylène Farmer au palmarès des NRJ Music Awards, quand Renan Luce, seul artiste français alliant qualité et succès public (750.000 CD vendus) a été évincé de la soirée télé sans autre raison que "télégénique". Trop d'artistes internationaux auraient répondu à l'invitation, autant leur laisser la place. On peut s'interroger aussi à propos de Cléopâtre désigné "groupe de l'année" quand ce n'est pas un groupe mais le titre d'une comédie musicale à venir (sponsorisée par TF1 et NRJ). De fait, la concomitance entre les prix attribués et l'actualité de leurs lauréats, pose un sérieux problème de crédibilité pour une cérémonie adossée à une institution comme le Midem >>

Avec un tel suspense, l'audience baisse. 700.000 téléspectateurs de moins que les deux dernières années. TF1 est premier mais avec un score décevant. Ce n'est plus ce que c'était !

Commenter cet article

munsch alain 18/01/2009 17:51

moi Nikos je le trouve lourdingue! et les "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil " ça me fait chier!a quand un présentateur quine léche pas les bottes? quand aux prix attribués à l'un ou a l'autre ça m'est complétement égal et ça doit l'être aussi pour certains artistes qui n'ont pas besoin de se faire mousser!

Aphasique 18/01/2009 23:42


oui, il a un style aseptisé (ceci dit, il est tellement maladroit qu'il garde un capital sympathie, ce Nikos)

par contre, les cérémonies de genre n'ont aucun intérêt ! C'est juste une pub sans commune mesure pour la radio qui paie la facture...


alix 18/01/2009 17:29

coucou,

Bon je viens de voir tes coms chez moi je dois dire que je suis encore morte de rire pour le cochon je n'y avais pas pensé!!!!
Non la queue va dans les 2 sens puisque c'est comme le café du petit jeu lol

l'expression bien sur c'est la mienne puis reine puisque c'est un charmant que je cherche et flute c'est 6 degrés voilà qui complique ma tâche mais merci de ton aide tu es très aimable de m'aider dans ma quête un vrai gentleman par contre qu'as tu retenu de mes critères???? Je me fais du soucis

J'ai regardé les NRJ Nicos a un débit impressionnant mais au final je l'ai préféré à certains autres animateurs.
Je ne suis pas d'accord avec la non télégénie de Renan Luce en plus j'aime bien ce qu'il fait comme quoi les gouts et les couleurs!!!!

En ce qui concerne les prix un peu déçue des résultats mais j'avais qu'a voter hein!!!

bonne soirée mister Apha

Aphasique 18/01/2009 23:45


lol, pour les critères, c'est toi qui les a donné, t'inquiète...

pour renan, c'est l'avis de la production (et ça fait peur) mais je suis d'accord, il accroche plutôt l'oeil et surtout l'oreille avec ces chansons et sa tête de sympa !


Ash 18/01/2009 16:53

Bonjour !
Vous avez totalement raison sur la crédibilité de ces NRJ Music Awards !! D'ailleurs ce que j'ai principalement remarqué , ce sont les classements des artistes , non pas par le genre musical mais uniquement par leur origine , française ou internationale ! Comment peut-on mettre dans le même panier David Guetta et Renan Luce ou encore Christophe Maé ?? C'est pas du tout le même registre ! Donc dès le départ, les dés sont pipés et on votera forcément pour le chanteur charismatique aimé de tous et au final on obtient Christophe Maé comme meilleur artiste masculin francophone...n'importe quoi !
J'ai aussi pu relever la présence du boss de Universal qui veillait au grain dans la salle , et on peut alors s'interroger sur Jenifer qui a reçu un Award pour je ne sais quel catégorie, une récompense qu'elle ne méritait pas !

Décidement TF1 et encore moins les NRJ Music Awards ne sont vraiment plus ce qu'ils étaient ...

A bientôt

Aphasique 18/01/2009 23:46


je n'ai fait que reprendre un paragraphe du jdd pour la crédibilité, c'était très bien résumé... Mais un consensus semble naître autour (ou plutôt contre) ce programme ! Et tant mieux !