Résumé de ce Koh Lanta : Moundir fait le programme + les audiences

Publié le par Aphasique



Ce mardi 20 janvier, deux épisodes d’une heure chacun : le rythme s’accélère, donc.

Pourtant, il y a de quoi faire. Comme annoncé la semaine dernière, le premier épisode de la soirée marque le grand retour du Moundir que nous connaissions : le nerveux, le sanguin, un véritable poème.

Autre événement de cet épisode, le retour de Jean-Bernard, offert en cadeau aux jaunes, plus faibles sur le papier, après leur première victoire. C’est une bonne nouvelle. L’agent d’assurance de la saison 8, était, l'été dernier,  le candidat le plus populaire de l’émission, c’est en tout cas ce que révélait la plupart des sondages organisés sur Internet. Et force est de constater que grâce à Jean-Bernard, les jaunes vont mieux. Tony est en pleine forme, il essaie même de chasser le caïman avec une branche d'arbre ! La grosse frite, quoi !

Tout le contraire des rouges, qui déclinent. Leur premier échec - l’épreuve de confort donc - augmente toutes les tensions et Moundir nous fait du grand Moundir. Le gentil petit couple <<Tiens ta femme, toi !>> et Philippe, le quadra, en font les frais. Seule Christelle, la flic draguée ouvertement par Moundir, défend le jeune homme. Difficile pourtant de lui trouver des excuses : Moundir veut se battre, Moundir abandonne, Moundir revient finalement juste avant l'épreuve. Les rouges perdent finalement cette épreuve d’immunité… Et ces coups de sangs lui seront fatals, l’homme fort des rouges est éliminé, dans un conseil qui, une fois n’est pas coutume, suit immédiatement l’épreuve.

Dans le deuxième épisode, les jaunes confirment leur supériorité. Une épreuve de confort remportée leur apporte du matériel de pèche et les conseils avisés de « locaux » : « bravissimo, bravissimo » lancera Tony à ses deux nouveaux amis, lusophones.

La statuette ne semble plus quitter les jaunes !

L’échec des rouges à l’épreuve d’immunité - encore un : le quatrième échec de suite - provoquera le départ de Christelle, la jolie flic, qui n’aurait sans doute pas dû s’allier à Moundir. 

Et oui, même parti, il continue à faire parler ! L'émission marchera-t-elle aussi bien sans lui ? Le rythme très rapide du programme et quelques autres petites surprises devraient empêche l'embarcation de couler ! Et puis, la semaine prochaine, c'est déjà la réunification.


Les audiences

Encore un énorme succès. Les aventures de Moundir ont captivé presque 7,9 millions de téléspectateurs, soit 32,6% des gens présents devant leur poste !

Moundir était, ce mercredi matin, l'invité d'Europe 1. Il est revenu sur les tensions de l'émission diffusée la veille, sur ses emportements. Ce matin, ses propos contenaient une accusation grâve : le racisme supposé de Philipe. Ce qui, ont l'imagine, ne laissera pas Philippe indifférent. Il y a fort à parier que ce dernier se défende et que le conflit rebondisse, hors contexte brésilien, de plus belle !

Pour lire le résumé de l'épisode précédent, c'est ici que ça se passe !

Commenter cet article

Céline 22/01/2009 09:19

heureusement qu'ils l'ont éliminer le Moundir, il m'enervait trop!
Et j'aime pas trop Jean Bernard, j'aurais préférer que les jaunes choisissent Amel...
Sinon , la preuve que les rouges ne sont pas plus fort comme le pensait les jaunes au départ puisqu'ils sont gagné tous les jeux!
En bref, je vais continuer de regarder, je ne suis pas déçu de ce "retour des héros"!

Aphasique 22/01/2009 21:08


oui, c'est sûr, c'est prenant !


Yaneck 21/01/2009 21:47

A votre avis, candidat "gros con", ou candidat "scénarisé"?

Pour moi le doute demeure tellement ses comportements, dans l'émission, paraissent surjoués (mal joués) et improbables...

Aphasique 21/01/2009 23:29


Je suis très indulgent avec koh lanta. J'ai assez peu de suspission quant à des manipulations ...à part la scénarisation à outrance lors du montage, les plans de coupe foireux (la première année,
une fléchette jaune tirée est devenue rouge sur la cible !). Mais sinon, les candidats maigrissent, ne dorment pas, doivent réaliser des exploits sportifs en plein soleil avec 10 de tensions et
tombent malades ...pour de vrai. Leurs corps sont en jeu.

Dans ces conditions, avec en plus un climat de compétition, les gens sont à bout. Les nerfs lachent. Tout est mis en place pour créer des clashs comme dans les expériences de sociologie avec des
camps...

La grosse part de manipulation a lieu en amont, lors de la sélection. Angela Lorente, madame casting de la téléréalité française, trie les gens qui seront de bons clients. Elle parle de
"pourcentage d'autoprésentation" en gros, c'est une échelle d'extraversion, d'hystérie même. A partir de 70 % sur son échelle, elle fait signer. Et Moundir est, je pense, naturellement à 105% !
Moundir fait, sans doute dans sa vraie vie, beaucoup de cinéma, il doit être too-much. C'est pour ça que ça sonne faux peut-être. Et puis, à la rigueur, la production peut subtilement
influencer  le garçon, le conforter dans ces aigreurs pour faire le show, on ne voit pas les dialogues avec les cameramen

Pour les autres téléréalités, comme Secret Story, là le vrai doute peut s'installer... C'était franchement n'importe quoi. Mais il est étonnant qu'aucun candidat n'ait depuis 10 ans, vraiment vendu
la méche, même lorsqu'il y a des procès envers la production pour d'autres raisons. Ce serait pourtant un sacré moyen de pression. Ou alors la clause de confidentialité est très "motivante". Ou
alors la presse est muselée par Endemol le nouveau géant des médias.

Bref, je sais pas !


alix 21/01/2009 08:37

hellooooooooo

et bien moi dans ma boule de crystal que Paco m'a si gentiment prêtée je te prédis que Moundir "Bifoiozj jkekfiorerhfuohfsh" mince des interférences suite au prochain épisode
alix

Ps attention à tes dents Mister A et à l'exces de tonyglandil

Aphasique 21/01/2009 12:30


>

non, ça c'est impossible ! :-P