Résumé du 4ème Koh Lanta : le combat des rouges

Publié le par Aphasique



Cette semaine, deux épisodes. Il ne reste plus que 2 rouges : François David et sa compagne, Emilie. Vont-ils pouvoir résister, minoritaires ? Une chose est sûre, il vont tout donner. Et ce, dès le 1er jeu de confort. Mais ils ne seront pas seuls, Catherine est de retour, la cure à l'infirmerie est finie (les plus grands médecins de l'équipe cycliste Festina, période Virenque, auraient été mis sur le coup) et elle aussi, elle veut tout donner. Les autres candidats sont morts de trouille.

La boue c'est bon pour la peau et l'audience

Premier jeu de confort : Le jeu de la boue. Cette fois, il y a un rideau de lianes pour ajouter une difficulté. Mais rien ne change vraiment. Le jeu transforme toujours les candidats en statues. Le jeu permet toujours aux cadreurs de mater les nanas. Cette année non plus, ils ne s’en privent pas. << Chaque poignée compte, il faut racler consciencieusment toutes les parties de son corps…>> se délecte le narrateur poète.

Image d'archive (de toutes façons, on ne reconnait personne !)

Emilie remporte la palme de la télégénie boueuse …et celle des kilos de glaise dans le seau. Ce qui lui fait le plus plaisir, c’est que François-David, son copain, lui aussi gagne le concours de boue. C’est peut être un détail pour les tourtereaux, ça veut dire beaucoup. De boue, debouts, ces qualificatifs conviendront bien aux deux ex-rouges pendant ces deux épisodes.

Magie, magie, c’est la cuisine d’aujourd’hui

Grâce à ce jeu de confort, ils ont pu, ensemble, se maquiller avec de gros traits rouges sur le visage dans la tribu « Savoape », mais aussi diner, danser, et donner à manger à un gentil petit singe. Même le « portrait candidat » rituel de chaque Koh lanta, eux, ils y ont eu droit ensemble. Une première nationale, et sans doute même mondiale (aucune occasion ce type dans tous les autres Survivor).

Mauvaise nouvelle pour TF1, c'est contagieux

Une vieille matriarche, Baku, leur donnera même une protection anti-malheurs, échecs, problèmes gastriques, U.V., anti-tout quoi ! Avec comme cadeau bonus, les incantations qui vont avec. Comme le dira, l’inégalable Denis Brogniard, c’est « Un trésor inestimable, c'est la protection des esprits de la forêt ». Il a du, à la cantine de TF1, un peu trop fréquenter le mystique Nikos Aliagas.  

Coup de barre et barres à mine

Tony est accablé, fatigué. Il n’a plus l’énergie pour pêcher, ni chasser, ni donner des ordres, à peine a-t-il l’énergie pour prononcer chaque mot avec son accent Béarnais. Tenez, quand Filomène, veut refaire la déco. Tony tique. Sans Valérie Daminot, ni Frank, c’est dangeureux et Tony n’est guère motivé : « Poureuquoi aller s’emmerder à tous démonter ! On va pas changer tout ça ». S’en suivra des métaphores mécaniciennes, avec des moteurs, du cambouie, ne manquait que la tête de delco.  Après réflexion, Tony est plus Chapatte que Damidot.


Toiture en feuilles de bananier ? Murs porteurs en branches de cocotier ? En voilà une belle idée de récompense pour le prochain jeu de confort, vous gagnez Frank pendant une demie journée. Allez Denis, renouvelle-toi ! 


F-D et sa cop’s, les deux seuls anciens rouges, sont tristes. Les jaunes démontent leur cabane. Peut-être  les élimitent-ils déjà symboliquement. En tout cas, ils sont encore moins motivés que Tony ...qui reprend du poil de la bête. Il veut éliminer F-D, parce qu’il est le plus fort.

Emilie de son côté, tente d’approcher les filles jaunes. Le sexe c’est plus important que la couleur, non? France Toner est le patron, c’est la couleur qui prime encore. Les filles jaunes l'envoient sur les roses.

François-David, j’aurai ta peau !

Les candidats veulent la peau de F-D. Dès que la description de l’épreuve tombe, les statégies vont bon train. Catherine oublie ses grands principes et propose de se mettre dans l’équipe de François David pour le plomber et le faire perdre. Jean-Bernard tique, ne trouve pas la pratique sportive.

François-David se démène comme un chef et gagne ! Il est intouchable, mais pas sa copine !

Elle a l'air vachement contente de l'embrasser (F-D et Emilie, le soir de leur victoire)

L’accélération de la procédure, le vote immédiat au conseil après l'épreuve, n’y changera rien, la seule rouge exposée, Emilie, quitte le navire.  F-D déprime. Sa belle s’en va. Mais ça va… tu la retrouveras. Peut-être dans seulement trois jours, hélas.

Moby Dick ou Maya l'abeille ?

Hop là, c’est le deuxième épisode. Romuald pèche un poisson. Un gros. Enorme. Une baleine. Le bonheur. Et puis tout à coup, elle arrive, elle rentre dans le champ. Elle se tord de douleur. C’est Jade, elle s’est faite mordre, par un gros animal pense-t-on. Une migale ? Un serpent ? Le docteur arrive, il rassure, c'est une guèpe, il parle bien :« Il ne s’agit pas d’une piqure de serpent …fort heureusement, puisque c’eut été beaucoup plus grave ». Dans la télé-réalité, les médecins sont des vrais médecins. 

Tony retrouve définitivement  la <<gnaque>>. Il se lève en pleine nuit. Une fois. Dix fois. Il bouge, remue, transporte des caisses et réveille tout le monde. La caméra infra-rouge donne des yeux blancs à tout le monde, des yeux à peindre le futur dans Heroes : Isac Tony Mendes, prévoie quant à lui, juste une catastrophe, la mort du feu : « Jeu meu fais en’gueuler alors queu quasiment jeu sauveu le feu, qu’est-ceu queu c’est queu ceu bordeleu ! »

L'instant écolo : Cette image sert toutes les semaines

Les filles  n’en peuvent plus. Tony serait toujours dans la démonstration. Il ferait du zèle. Avec des réflexions. Catherine a une explication freudienne : Le poisson de Romuald aurait accéléré le processus. Depuis, Tony se sent mal. Il n’est plus le roi de la pèche. Si ça continue, elle va installer une consultation sur le camp. Reste une question : où trouver une plaque de cuivre pour y graver son nom et les horaires.

F-D, lui, s’explique franchement avec le doyen. Ca énerve Tony, qui se passe les nerfs, en pêchant. Dans l’action, la précipitation, l'envie de bien faire, le Béarnais perd sa ligne de fortune dans des branches. Mais il réussi, au prix de grands efforts, à sauver son matériel de pèche.

J'aurai ta peau François-David (Bis)

Le confort arrive à grand pas. Denis Brogniard avec sa belle chemise bleue annonce une course avec charges. Le principe : plusieurs étapes éliminatoires. Les perdants de chaque étape « offrent » leur(s) charge(s) au(x) candidat(s) de leur choix. Mais qui vont-ils bien pouvoir choisir ?

Ayant dépassé mon quota annuel de filles dénudées dés le mois de janvier (oui déjà), le CSA m'oblige à mettre des photos de garçons "torse-poil" tous les jours de Février


Bonne nouvelle pour les caméramen, c’est le retour de la boue. Mais les cadreurs font la moue. Emilie étant partie, ils doivent se contenter de Jade, Catherine et Filomène. Ces deux dernières – premières à perdre une étape - donnent « sportivement » toutes leurs charges à F-D. Quel suspense.

En plus, les ex-jaunes, pendant cette seconde étape, s’entraident. F-D, avec ses multiples sacs, est quand même qualifié. …Et non, F-D l’avoue lui-même, il a oublié un sac. Difficile de tenir l’inventaire quand on en a trois fois plus que tout le monde. Il est éliminé. C’est donc Romuald, Jade et Tony qui sont qualifiés.Romuald, Jade et Tony qui sont qualifiés. Et c’est Jade qui gagne cette finale. Et qui partagera la vie de dauphins d’eau douce, les roses. Il lui faut choisir un partenaire, c’est Filomène qui sera sa compagne de dauphins. Elles partagent un repas dont Tony est le principal sujet de conversation.

Denis sait trouver les mots qu’il faut « Les deux jeunes filles vivent un rêve approcher un dauphin rose ». C’est sûr, on rêve tous d’approcher cet animal dont 99,9% de la population ne soupçonne même pas l’existence.   

Cochons pendus puis poules mouillées

Puis vient l’imunité : après les dauphins rose, des cochons pendus. Concours de ploufs.

Plouf Jean-Bernard ! Plouf Catherine ! Si vous voulez vous tester aux candidats, accrochez vous à la poutre de la salle à manger. Si vous tenez plus de 4 minutes 30, vous dépassez, sur le principe, ces deux aventuriers de Koh Lanta. Plouf Filomène ! Tenez 10 minutes 30 pour battre cette troisième candidate.

Pendant nos calculs, François David souffre, une vingtaine de minutes. Il ne veut rien lâcher. Il dit : <<c’est la fin pour moi>>. F-D tombe. Catherine, qui retrouve ses principes :  « hooo ! » Une minute après, c’est Romuald lâche. Puis encore après, Jade, car Tony lui demande. En 22 minutes, c’est réglé. Quelle sportivité encore.  Si vous tenez tout un épisode de Plus belle la vie, accroché à la poutre de la salle à manger, vous gagnez donc, sur le principe, cette épreuve.

L'instant très écolo : cette image sert plusieurs fois par semaine

Mais y'a eu triche ! Denis fait la morale. Tony lâche sa récompense sur le sable, la queue entre les jambes. « Vous n’êtes pas fier ! » lance Denis, inquisiteur. C'est l'avantage, quand on ne se mouille pas, on peut donner des leçons. Saurait-il seulement pécher des poissons avec un vieux fil de fer ?

« A vaincre sans péril on triomphe sans gloire », F-D cite ses classiques. Et tente de convaincre les autres. Il sème la zizanie. Ca marche assez. Jade refuse à voter contre F-D, plus méritant. Jean-Bernard non plus ne veut pas voter le jeune ex-rouge, normal, on l’a vu tout l’été dernier pester contre les alliances de couleurs.

Feu de camp. Tony refuse le totem d’immunité. Mais c’est quand même F-D qui part. Sous les applaudissements.

La semaine prochaine, les ex jaunes (il n’y a plus qu’eux) se déchirent. Plus de rouge à éliminer. Plus de couleurs.  Ils ne savourent guère la victoire totale et précoce de l'équipe, ils rient jaune. Tout le monde exaspère tout le monde. Rira bien qui rira la semaine prochaine.


Commenter cet article

ladybook 04/02/2009 11:50

Bonjour Mister A,
Merci pour vos mots laissés dans mon humble deumeure (demeure que je compte bien agrandir en mettant une certaine Alix - que vous ne connaissez pas - au couvent et prendre place au chateau auprès de son Royal Père...).
Plus sérieusement (mais pas trop non plus), je me permets de vous poser une question qui me brûle les lèvres (rien que ça !) : pourquoi un blog sur la télé ? Regardez vous tous les programmes dont vous parlez ? Si tel est le cas, quel courage ! Quoi que vous pourrez me rétorquer : lisez-vous tous les livres dont vous parlez ?... ben...oui.... et ça me plait ! une vraie drogue...
Belle journée,
Dame Livre

Aphasique 05/02/2009 18:32



Vous faites les questions et la réponse :)

Pour répondre vraiment : Un blog sur la télé parce que j'aime sincèrement la télévision. 

Et pour la seconde question : oui, je vois toutes les émissions dont je parle, en tout cas dans les billets "chroniques" (quand même : je ne peux pas deviné le contenu !). Sinon, dans les autres
types de billets, par exemple quand j'annonce une nouvelle émission, le jour où elle passe j'essaie de le regarder pour voir ce que ça donne, si les promesses sont tenues. Et c'est pas courageux
parce que c'est toujours intéressant de voir comment les professionnels s'y prennent pour faire un programme... En sachant qu'un programme à la télé est très visible, que ça engage beaucoup
d'argent, y a toujours beaucoup d'enjeux...


Mais c'est une bonne question parce qu'elle met le doigt sur quelque chose, qui est très symptomatique de l'époque. Souvent, les gens qui critiquent la télévision semblent presque complexés
d'écrire sur ce sujet. Je me souviens d'un intellectuel, dans une émissions de F.O.G. (quand il était encore sur France 3) disant en substances à Guy Carlier (très critique et très méchant depuis
le début de l'émission) :

- Mais pourquoi vous parlez de télé, vous ? Vous parlez d'Evelyne Thomas, de Confessions Intimes, en n'ayant pas de mots assez durs pour exprimer votre mépris ? Vous êtes masochiste ? Pourquoi ne
choisissez-vous pas un autre sujet, les livres, l'opéra ? Vous semblez trop intelligent et fin pour ce média... C'est tout ! Arrêtez de venir dans la lumière pour nous parler de quelque chose que
vous n'aimez pas ! 

Cet homme (je ne me souviens plus de son nom) avait mis le doigt sur quelque chose ! Carlier lui, n'a pas vraiment su quoi répondre...

Du coup, je ne voudrais surtout pas faire du sous-Carlier (parce qu'il est quand même très très bon dans son filon). Ce genre là, majoritaire quand on parle de télé, est basé sur une
contradiction, un jeu de dupe qui finit par être insupportable. La télé n'est que très rarement critiquée "pour de vrai", comme tous les autres objets le sont. C'est le média populaire, celui qui
ne quitte rien, qui arrive dans tous les foyers, même ceux où on ne va pas au théatre. C'est le mode de vie populaire qu'on méprise en même temps que la télévision. La plupart du temps, on ne
laisse aucune chance à ce média... Et bizarrement, il n'y a plus de 7 d'or (même le nomp donne envie de sourire, alors qu'on donne des récompenses dans tous les domaines!) que des Gérard.

Ici, il y a autant de billet d'admiration que d'indignation, du coup.

Et vive la littérature aussi ! Aimer les deux n'est pas incompatible... :-)



Guizmo 04/02/2009 03:52

merci de ton passage Doe
Oui oui je m'entends très bien avec les chats et les furets !
A nous 3 ont fait tourner chèvre notre maîtresse !
Mais elle se venge elle nous fait des misères bain, toile de tente carnivore, j'ai même failli me transformer en gremlins
Enfin que du bonheur

Aphasique 05/02/2009 15:28


pauv' bêtes ! :-P


alix 04/02/2009 03:39

m'ouais ben 2,5 avec corsica contre 1 c'est pas zuste pour te faire idée regarde leurs coms !!!
Moi? Non non fait rien la dedans suis toute sage!
Toute façon Nicos me l'a dit "fais gaffes aux ondes" il avait raison!
Et surtout n'écoute pas ce que dame book va venir dire sur moi, elle va venir suis sur
Alix
Ps si tu rentres dans le jeu tu va être atteint de dingofolie mal incurrable mais agréable

alix 04/02/2009 01:38

Clap clap clap bien dis donc moi qui ne regarde pas ce jeu (j'ai un peu ma remake a moi chez moi pour echaper au couvent a ce propos tu te mouille pas hein) je dois dire que je lis ton résumé avec délectation ! Quel sens du detail, des références, et d'humour!
Du grand A

Une information ne m'a pas echappé donc du mâle denudé au quotidien! Vla une bonne idée ! Vivement le 18 non non pas pour les pompiers mais peut être que j'aurais droit a house hehe

Alix petite fille modèle (si c'est vrai!)

Aphasique 04/02/2009 02:41


Je ne peux pas me mouiller sans tirer à coté, je ne connais pas le background du père, la dame, leurs positions sur qui et quoi. Pas encore :-).

pour house, oui, le 18, presque nu, jusqu'à la limite de la décence (et encore je ne garantis pas de quel côté de la limite l'image se situera), et si je ne trouve pas, photoshop fera le reste, il
y a un vrai marché pour ces choses là

Tiens, si la mamie si qu'on voit dans un épisode, la "docteur de mon coeur" qui a un vieux reste de MST qui laui bouffe la moitié du cerveau, ben si elle passe par là le 18, il lui faut un os à
ronger. Façon de parler...