Quel avenir pour la Star-Academy ?

Publié le par Aphasique



Audience de la saison passée ? Mauvaise.
Audience du prime de lancement ? Mauvais.
Audiences des quotidiennes ? Plutôt bonne lundi (21,5% de PDA), très moyenne mardi (18,8%) et historiquement basse mercredi (17,5%, le plus bas niveau depuis le lancement en 2001 !).

L'avenir ? A court terme, la production va tout miser sur le people, les strings (lors du 1er prime, une candidate a eu la surprise de découvrir l'effet d'une soufflerie sous sa robe), les décoltés, les histoires d'amour... Ceci dit, il semble difficile de créer du "buzz" autour de ce programme, qui a vieillit tant sur le plan de la télé-réalité (violences, verbales, demande en mariage, ruptures en direct : il y a 15 jours  le grand succès de l'été, Secret Story, se terminait en apothéose du trash) que sur le plan de la musique (Nouvelle Star a beaucoup ringardisé la Star Academy)

Le scandale parisien n'a pas donné un second souffle aux audiences. C'est la guerre ouverte entre Nikos et les riverains de l'hotel particulier. On en a beaucoup parlé, mais les gens ne regardent pas pour autant.

Seuls aspects positifs : l'émission fait toujours vendre des disques aux chanteurs qui viennent sur le plateau (il y a eu un effet Star Ac pour Rihanna), argument de chocs pour convaincre les personalités de venir chanter ; et les SMS remplissent les bourses d'Endemol et de TF1.

Mais si la mayonaise ne prend pas, l'heure de diffusion risque de changer, le programme pourra être écourté de plusieurs semaines, et l'emission ne reviendra pas l'année prochaine - avant même les début de la saison 8 et les mauvais scores des premières émissions, on savait la Star Ac en sursis. La voilà donc en bien mauvaise posture.  

Commenter cet article

Himgary 29/09/2008 22:07

Aucun !